Recrutements : comment évaluer l’honorabilité d’un candidat ? Dispositifs juridiques et bonnes pratiques.​

À propos de la conférence

Rechercher des informations sur Facebook à propos d’un candidat, taper son nom sur Google… Ces pratiques de recruteurs ne sont pas forcément légales. Pourtant, il est courant de procéder à une enquête de moralité ou d’honorabilité avant de recruter un candidat pour un poste stratégique ou sensible.

Dès lors, comment peut-on évaluer l’honorabilité d’un candidat et ainsi éviter les mauvaises surprises post-recrutement ? Quelles informations peut-on collecter sur un candidat tout en respectant la vie personnelle du candidat ? Sur quelles sources se concentrer ? Quelles sont les limites légales à ne pas franchir ?

A l’occasion d’une conférence, Major Intelligence et le cabinet d’avocats Jeantet vous présentent les bonnes pratiques à respecter en matière de recrutement lorsqu’on souhaite mettre en place une enquête de moralité.

Au programme de ce nouveau webinaire :

    • Quelle est la différence entre une enquête de moralité ou d’honorabilité ?
    • Cadre juridique et risques associés à ce type d’enquête
    • Bonnes pratiques de recherche d’information
    • Cas pratiques

Remplissez ce formulaire et visionnez gratuitement le replay de la conférence.

Je souhaite accéder au replay

« * » indique les champs nécessaires

Communications Major
RGPD*

Intervenants

Océane Demoulin – Avocate en droit social Cabinet Jeantet

Avocate depuis 2012, Océane Demoulin a développé une expertise en droit social tant en conseil qu’en contentieux. Elle conseille et assiste ses clients français et internationaux sur des problématiques de relations individuelles et collectives de travail ainsi qu’en contentieux individuels et collectifs.

Elle intervient en matière de gestion sociale de restructurations d’entreprises in bonis mais également en gestion sociale des restructurations d’entreprises en difficultés. Elle accompagne également ses clients dans leur stratégie de croissance, dans leur mise en conformité ainsi que dans toutes leurs problématiques récurrentes ou ponctuelles en droit du travail.

Laurent Sarralangue – Directeur du Renseignement Major Intelligence

Le fil conducteur de ses 27 années de carrière en Gendarmerie est le renseignement, sa recherche, sa collecte en milieu ouvert, son exploitation, et ces 10 dernières années, détaché dans la Police au Renseignement Territorial, son analyse et son intégration dans le processus de prise de décisions stratégique et opérationnelle. 

Analyste renseignement particulièrement expérimenté et qualifié, l’intelligence économique est centrale dans son champ de compétences. Dans un environnement pluridisciplinaire, technique, responsable de thématiques, il met ses compétences, sa polyvalence, ses qualités pédagogiques et sa capacité d’adaptation au service des clients de Major Intelligence.